DSC07070

Devenue orthodoxe il y a plus de trente ans, il m'a fallu plus de vingt ans avant d'oser aborder l'art de l'icône!
Pourtant, je savais peindre mais je savais intuitivement que l'icône ne pouvait être assimilée à un tableau.
Et même si je connaissais les couleurs, si je savais dessiner, si je n'avais pas peur des pinceaux, pour autant cela ne suffisait pas pour devenir iconographe. D'ailleurs peut-on un jour dire que tel est le cas? Car en fait, qui réalise l'icône en realité?

Question qui plonge instantanément dans une sidération: si ce n'est pas celui qui tient le pinceau qui écrit l'icône, alors qui l'écrit?

J'ai été formée, à raison de 3 heures hebdomadaires en atelier et 9 heures hebdomadaires d'exercices individuels, pendant près de dix ans par un élève d'Hélène Iankoff formée à l'iconographie par Monseigneur Jean de Saint Denys et responsable de l'Atelier Saint Luc à Paris.
J'ai appris auprès de lui la technique qui lui a été transmise, depuis la préparation de la planche de tilleul avec toutes ses couches de levkas,
la réalisation du dessin avec ses codes de réalisation, la pose de l'or libre sur l'assiette à dorer, le brunissage de l'or, et enfin la pose des fonds et les montées en lumière successives qui font émerger la forme.

Mes icônes sont donc réalisées dans le respect de la tradition byzantine, sur planche de tilleul, avec ou sans or, en utilisant des pigments de qualité selon la technique de la tempera, à partir de modèles issus de la tradition.
Elles sont écrites dans le silence et la prière pour la personne pour qui elles sont destinées sous la protection de Saint Jean de San Francisco qui s'est présenté à moi en songe lors de la réalisation de ma deuxième icône- celle qui le représentait (https://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.manage&bid=1595508&pid=36427853)

Le format, le sujet, la présence de l'or, le délai sont définis au préalable avec celui.celle qui me demande de réaliser une icône.
Le prix de base est établi en fonction de ces critères.
Un versement d'un acompte correspondant au montant de toutes les fournitures sera demandé avant le commencement de l'écriture de l'icône. Une fois l'icône terminée, vous me ferez parvenir le montant que vous estimez juste pour vous en conscience, en considération du temps que j'aurai passé et de vos moyens financier. L'envoi sera réalisé - soit de manière tout à fait soignée par la poste ou un transporteur, soit par la remise en mains propres. Sur le montant total versé hormis le montant des fournitures, 10% seront donnés à une association caritative comme le CCFD ou Les Restos du Coeur.
Si un sujet vous interpelle, n'hésitez pas à me contacter.

 


Voici le diaporama de l'album de quelques unes de mes réalisations (merci de cliquer sur la photo ci-dessous pour y accéder)